Jean Piaget : épistémologie génétique et les stades de développement de enfant

Jean Piaget

Jean William Fritz Piaget est né le 9 août 1896 à Neuchâtel.

biologiste, psychologue, logicien et épistémologue, il est connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie  par son concept « d’épistémologie génétique (ou structuralisme génétique). »

Il meurt le 16 septembre 1980 à Genève.

 

Ni empiriste ni innéiste… mais constructiviste

 

L’éclairage qu’il apporte sur l’« intelligence », comprise comme une forme spécifique de l’adaptation du vivant à son milieu, sur les stades d’évolution de celle-ci chez l’enfant et sa théorie de l’apprentissage exerceront une influence notable sur la pédagogie et les méthodes éducatives

Jean_Piaget_in_Ann_Arbor

 

 

 

 

La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l’équilibre.

 

 

 

j piaget

Tout ce qu’on enseigne à un enfant on l’empêche de le découvrir.

 

 

 

 

 

 

L’enfant, qu’il soit de Genève ou de Tehran comprend toujours selon un même mécanisme ayant une régularité et généralité stupéfiante… Jean Piaget

 

Les stades de développement de enfant…
Image de prévisualisation YouTube

 

 

Piaget est contre les concepts de l’innéisme. Il tente de modéliser le développement de l’intelligence sur la base de principes logiques. L’enfant est un logicien en herbe, qui donne un sens aux objets en faisant émerger leurs propriétés et fonctions. Il réinvente le monde physique (constructivisme). Piaget parle d’actions extériorisées et intériorisées. Tout cela relève de conceptions physiques.

La logique et les mathématiques sont le raisonnement. Le raisonnement est la forme optimale de l’adaptation biologique, donc du cerveau….

 

A propos de l'auteur

Publications Connexes

Faire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *