Les Suisses : Nos ancêtres les Schwytzois (RTS)

Les Suisses #1: Nos ancêtres les Schwytzois

 

Au début du 14ème siècle, des paysans de Suisse centrale, emmenés par Werner Stauffacher, se soulèvent contre les Habsbourg. La tradition veut qu’ils aient remporté une victoire écrasante à Morgarten. Mais comme pour le serment du Grütli ou Guillaume Tell, le doute persiste : où commence le mythe et où s’arrête la réalité ?

Source : Nos ancêtres les Schwytzois – Les Suisses – TV – Play RTS – Radio Télévision Suisse

« Werner Stauffacher est le nom attribué à l’un des fondateurs légendaires de la Confédération suisse. Le patronyme Stauffacher désigne en fait des personnages historiques non moins intéressants et cruciaux pour l’histoire de la Suisse.

 

Werner Stauffacher aurait été un paysan aisé dont la nouvelle maison de Steinen, dans le canton de Schwytz, aurait déplu au bailli Gessler, installé à Küssnacht pour dominer la région d’Uri et de Schwytz pour le compte des seigneurs de Habsbourg.

 

Gessler aurait interrogé Werner Stauffacher sur le propriétaire de la maison, et celui-ci aurait répondu:

 

« — Elle appartient à monseigneur le roi ; c’est votre fief et le mien. »

« — Je représente le roi, aurait répondu le bailli, et je ne veux pas que les paysans bâtissent sans ma permission des maisons où ils vivent en seigneurs. »

 

C’est alors que la femme de Stauffacher, inquiète, aurait convaincu son mari de se rendre à Uri afin de fédérer les bonnes volontés contre la domination des baillis. Stauffacher se serait alors rendu à Uri et là, avec Walter Fürst et Arnold de Melchtal, ils auraient décidé de se réunir secrètement sur la prairie du Grütli avec dix hommes. À la nuit tombée, les 3 conjurés y auraient prêté le serment de libérer les trois vallées et de vivre ou mourir en homme libres. On ne connaît pas la part de légende dans ce dernier épisode, que l’opinion suisse associe fermement avec la signature du pacte fédéral d’août 1291 entre les communautés d’Uri, Schwytz et d’Unterwald, et qui se commémore le 1er août, fête nationale suisse.

 

Arnold de Melchtal était originaire de la vallée du même nom, le Melchtal dans le canton d’Unterwald . [aujourd’hui constituée des deux (demi-) cantons d’Obwald et de Nidwald.] Son père Henri an der Helde était un paysan respecté qui ne se soumettait pas aux volontés du bailli Landenberg. Celui-ci ordonna que l’on saisisse le bétail du paysan mais Arnold frappa la main d’un valet dépêché par le bailli alors qu’il s’était emparé des rênes. Paniqué, Arnold s’enfuit dans le canton d’Uri mais son père fut la victime des représailles de Landenberg qui lui fit crever les yeux.

 

Révolté, Arnold de Melchtal décida de s’allier avec les autres cantons primitifs afin de se soustraire de la tyrannie…

 

Walter Fürst est le troisième participant au serment du Grütli. Il représente Uri… »

 

(cf. Wiki et réf.cit.)

A propos de l'auteur

Publications Connexes

Faire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *